Généalogie

Arbres généalogiques
Quelques éléments d'arbres généalogiques sont donnés dans tous les manuscrits, par exemple:
- le manuscrit Allemand
- le manuscrit Gendre
- le manuscrit Gleise
- le manuscrit Guiffre
- le manuscrit Guiffrey
- la généalogie complète (1, 2) d'une branche de la famille Rochas
- le manuscrit de la chapelle Saint Anne
- la liste des membres de la confrérie de Saint Hyppolite (Bardonnèche, Mélézet, Les  Arnauds, Millaures, Beaulard, Exilles, Briançon, etc...) ou des autres confréries.
- etc...

- Pour Millaures il faut regarder la généalogie faites par le curé de Millaures en 1727, et au centre culturel diocésain de Suse, le mutancier de 1743.



Il y a trois façons complémentaires pour pouvoir remonter à vos racines familiales:

1 - Etat civil
A partir de 1860 il existe, en Italie, l'état civil que vous pouvez consulter dans toutes les mairies. Vous pouvez légalement le consulter mais si vous avez l'autorisation de la Soprintendenza (Soprintendenza archivistica per il Piemonte e la Valle d'Aosta) cela peut grandement faciliter votre demande. La loi indique que:

"Si ricorda che la più recente legislazione in materia di riservatezza (in particolare il D. Lgs. n. 196/2003 nonché il D.P.R. n.854/1975 e il D.lgs n.42/2004) ha individuato tre principali categorie di atti sottratti alla libera consultabilità, salvo autorizzazione:
   1) i documenti contenenti i dati personali riservati (appartenenza etnica, religiosa o
         politica, ecc.) che non sono consultabili per quaranta anni dalla loro data;
   2) i documenti riservati relativi alla politica interna od estera dello Stato che non sono
        consultabili per cinquanta anni;
   3) i documenti contenenti dati idonei a rivelare lo stato di salute o la vita sessuale o rapporti riservati di natura familiare, che non sono consultabili per settanta anni.
Anteriormente al decorso dei rispettivi termini, i documenti riservati possono essere oggetto di una istanza di accesso ai sensi della L. 241/90 per comprovati interessi amministrativi, giuridici o economici (e su tale istanza decide l’Amministrazione stessa che ha prodotto i documenti) oppure di una istanza di consultazione per scopi storici, da indirizzarsi alla locale prefettura (su detta istanza decide il Ministero dell’Interno)".

2 - Régistres paroissiaux*
Ces registres paroissiaux vous permettront de remonter certaines fois jusqu'au XVIIeme siècle.  Ils sont conservés dans les cures ou certaines fois dans les mairies par exemple celle d'Oulx pour les archives d'Oulx, Savoulx et Beaulard. Mais en général ces registres sont conservés au Centre Culturel Diocésain de Suse. En ce qui concerne l'ancien Escarton d'Oulx vous pourrez consulter à Suse les registres des paroisses de Chateau Beaulard, Chiomonte, Exilles, Les Arnauds, Melezet, Millaures, Oulx, Puy Beaulard, Rochemolles, Rollières, Sauze d'Oulx, Savoulx. Il faut se rendre sur place en Italie pour consulter.
* administration religieuse (archevêché de Turin):
   ~1000 -1749 prévôté d'Oulx
     1749 -1794 évêché de Pignerol
     1794 -1803 évêché de Suse
     1803 -1817 évêché de Turin
      après 1817 évêché de Suse

3 - Archives
Si vous voulez pousser plus loin vos recherches vous devrez consulter les archives historiques. En particulier les contrats de mariage et les testaments signés devant notaires pourront vous donner de précieux renseignements.
Un site de la région de Piémont donne des informations sur les archives historiques conservées par les communes et les institutions.
    A Turin on peut consulter les archives d'état et plus précisément pour l'escarton d'Oulx ce lien pour les archives anciennes des notaires de la "tappa" de Suse. Mais des minutes sont inventoriées par la Soprintendenza et d'autres sont conservées par les archives de certaines villes, par exemple Bardonnèche.
    A Grenoble vous trouverez quelques très anciennes minutes de notaires de Bardonnèche et de Césane aux Archives départementales de l’'Isère en espérant qu'elles restent libres et gratuites.
   A Gap vous trouverez les archives du Grand Escarton aux Archives départementales des Hautes Alpes .
    Le site Ancêtre Piémontais donne de très nombreuses informations sur la généalogie dans le Piémont et un groupe de discussion sur les ancêtres piémontais permet de partager des informations et les recherches.                               

    Enfin les registres de population et les recensements conservés dans les archives des mairies peuvent donner aussi beaucoup de renseignements.

Recherche sur Geneanet: