Histoires vécues (hier)/Storie vissute (ieri)


Manoscritto di André Joachim Guiffre

Livre de André Joachim Guiffre



Pagina

Le pagine 1-6 sono sparite



André GUIFFRE fils Jean Baptiste


Mon père Jean Baptiste
est mort à Marseille le
24 août 1816
Ma mère Benoite est morte le
vingt huit du mois de novembre
1820. Mon frère Jean Baptiste est mort
soldat à Gène. Mon frère Joseph est mort soldat
le vint six août 1809 dans l'hopital
pas haut dans l'Allemagne.

Ma femme Cecile GUIFFREY est morte
le 29 avril 1831
vers les sept heures du matin
7


La pagina 8 è bianca
8


L'an mille huit cent vingt un
le douze de mai je me suis marié
avec Cécile GUIFFREY. Jean Joseph GUIFFREY
son père et Marie GENDRE sa mère.
Acte reçeue par J. AGNEZ notaire royal.
Etat de ma famille en mille huit
cent vingt deux et le quatre
juin. J'ai eu un garçon, fut baptisé
par monsieur le curé DEFASI. Son parrain
été son oncle André GUIFFREY et sa
marraine Thérèse TOURNOUD. L'an
mille huit cen vingt et cinq et le dix
sept du mois de février j'ai eu une
fille, fut baptisée par monsieur
le curé DEFASI. Son nom a été Françoise,
son parain a été Hypolite GLEISE et
sa marraine a été Cécile DURAND.
9


André GUIFFRE fu JB.
L'an mille huit cent vingt
sept et le 9me jour du mois
de décembre j'ai eu un garçon,
a été baptisé par Mr le curé
CLOVIS, son parrain a été Valentin
GENDRE et sa marraine a été
Marguerite ALLEMAND.
Mon fils Joseph est mort le
26 avril 1828.
L'an 1829 j'ai eu un garçon,
le 21 décembre a été baptisé #
L'an 1836 le 22 de ce novembre
j'ai eu un garçon, il a été
baptisé par le curé CLOVIS, son
nom a été Joseph, son parrain
a été François MEDAI et sa marraine
Cécile GENDRE
10


# son nom a été Jouachim,
son parrain a été André SIMIAND,
sa maraine a été Marie Thérèse GARNIER.

Etat de mariage
Mon fils Jean Baptiste
s'est marié le 1er juin 1846
Sa femme été Cécile GARCIN
de Rochemolle fille de Joseph
François.
En 1847 le 26 du mois de
avril j'ai eu est née une fille, son parrain
Jean SIMIAND et sa marraine ma sour
Françoise, son nom est Marie Françoise
Honorine
11


La pagina 12 è bianca 12


L'an mille mille sept cent quarante huit
nous avons acheté un pré au Beatrix?
de Hipolite ALLEMAND de Millaure
pour prix de vint quatre livre Piémont,
acte payé par monsieur BARBIER
notaire roial de Bardonaiche.
Le vingt quatre du mois de juin de la même
année, quitance payée sur l'acte.
Autre achats d'un pré aux Beatrix?
de Jean François GUIFFRE et Bletonnées
pour le prix de quarante et huit
livre de Piémont, acte reçu par
monsieur BARBIER de Bardonaiche
le quatre du mois d'haout de même
année que desus, quitance payée sur
l'acte.
Acte partage entre Marie MEDAIL,
Françoise MEDAIL, Anne MEDAIL et
Pierre d'Anne suscesseur de Hipolite
MEDAIL leur père des biens fondés
de sucettion, acte reçu par
maitre AGNÈS notaire roial
de Bardonaiche. En l'anne 1750
avons payé l'acte et reçu le double.
13


Achet d'un bâtimen et tere jardin
y jogniant au Rochas avec un chesal
et un ? au desous le Rochas
et un chesal et six javedons ter
en la Broue. Du même acte que
cy devant reçu le jour de l'année
mille sept cent cinquante le vint
septième du mois de février à Bardonnèche,
reçu par maitre AGNĖS notaire roial
du même lieu.
Achet d'un champ en Cote Longe
de Michel SIMIAND avec deux toises jardin,
le dix neuf may 1743 reçu (de) maitre
CHALLIER de Bolar.
Achet d'un pré aux ALLEMAND, 1745
reçu maitre AGNĖS.
Achet d'un pré claux de
terre, le Reuil, acte reçu maitre AGNĖS.
Desante de lieu et ordonnance rendue
par monsieur  AGNĖS notaire roial
et juge de la vallée de Bardonaiche
contre Jean VALORY au Gleise,
14


par l'inquiétude de sa muraille
contre notre pasage, l'an 1752 et le
vint sept deu moy de may.
Achet d'un pré aux Beatrix et Bletonée
de Louis VALORY pour le prix de soisante
quatre livres de Piémont. Acte reçu
par monsieur AGNĖS notaire roial de Bardonaiche,
l'an 1752 et le trois septembre.
Achet d'un pré aux Beatrix de Pierre AGNĖS
et portion de blétonnée de sa tante Elisabet
GUIFFRE famme de Jean HODOU et poution
de Hippolite RENGIS de Bardonaiche prevenant
de sa famme pour la somme de trente livres
Piémont, acte reçu par monsieur AGNĖS
notaire roial du lieu de Bardonaiche,
l'an 1752 et le 8 em septembre
Achet d'un pré en mialle de André
GARNIER fils à Jean du lieu de Millaures
assisté de son curateur pour le pris et
somme de quarantre huit livres de Piémont et
deux émines pomme de terre, acte
payé par monsieur AGNĖS notaire
roial du lieu de Bardonaiche.
Consistan la moietié de la ditte pièce
à prendre en telle de la ditte pèce,
l'an 1754 et le troisième may.
15


Achet d'un cham au Clot des Ans
avec un pré en Saigne Riperd, l'an
mille sept cent cinquante sinque, le
vinquatre de juin de Esprit GENDRE
pour la somme de soisante un écu
avec ceize livres pour ratification
d'un pré au Serrre et un en la Barsach,
qu'il a répondu pour la part de ses frères.
Acte reçu par maitre CHALIER de
Bolard, notaire roial.
Acte de quittance contre le saint
sacrement prevenant de Esprit GENDRE
envers le Scaint Sacrement, acte reçu
par monsieur BARBIER. Argent compté par
devant luy en espèce dont trois partagées
de trente six livres sinque souls plus un
sequyn du roy a neuf livres quinze souls
plus vint huit livres monnay en tout.
En tout faisant la somme de deux sens
livres Piémont. Fait a Bardonaiche le
vint sept juillet 1755, retiré l'extrait
façon  de l'acte quatre livres sinque sols
façon de l'extrait dix sols.
16


Achet d'une terre an Saigne Ripert
de Pierre ALLEMAND feu Alexis pour le
prix de sen quatre livres Piémont.
Argent compter en espèces de quatre
louis neuf de France à vint une livres
et quatre écus neuf, le reste en mounoy
à trois livres ceize souls par deniers.
Contenant trois quarterées 18 toises,
taille vinsept denier,  pitte dimy quart
acte recu par maitre AGNEZ notaire
roial du lieu de Bardonaiche le 17 me
avril 1757, aquté du tout sur l'acte.
Achet d'un pré aux Beatrix de André
REUIL de Millaures pour le prix de
trois livres quinze souls par setier
et deux setiers blé au prix de
quatre livres dix souls par setier
et le reste en argent. Fait en tout
la somme de vint quatre livres. Acte
reçu par monsieur BARBIER notaire
de Bardonaiche  le vintcinq
1758, quitance sur l'acte.
17


Racheté une moitié d'une montagne
au teroir de Salbertran, nommée
Millaure de Jean BACCON pour et au
nom de mon frère Pierre ayant
été saisie par le dit BACON pour son
deu et taille arreragée pour le
prix et somme de 171 livre
Piémont, que le dit Joseph GUIFFRE,
père du dit Pierre a contée et peiée
au nom du dit Pierre son fils pour
et à compté de sa dotte remboursée par
le dit BACON. Fait à Oulx, le trente
du mois de juillet 1758 par devant monsieur
ROUSET notaire roial.
En 1759 le sieur Joseph ALLIZOND vicaire
en Bardonaiche a fait assigner tous les
habitans du Rochas pour transiger avec
luy du four, par devant sieur Mathieu
AGNÈS notre juge à  Bardonaiche. A été
convenu ainsi que le dit ALLIZOND nous
fera une fabrique d'un quaré des murs
18


au cham d'Hipolitte GARNIER au dessous
du vieux four de telle grandeur qu'il y aie
pour faire deux voutes de four. Un de
cinq a six setier, l'autre de trois à quatre
setier, une grande voute au dessus des deux
fours, une cheminée chaque four, le sol des
deux fours à pierre coupée d'un pied en
quarré. Chaque pierre, les boix, tout à neuf
et tout couvert de lause sans nous priver
de notre service juqu'au nouveau fait.
Acte de mensipation et donation
par maitre Joseph GUIFFRE à ses
fils Joseph et Allexandre GUIFFRE
reçu par monsieur ENBROIS*  de
Bardonaiche nostre juge, monsieur
AGNES son secrétaire qui a les registres
sous une pention pour le reste de
ses jours, l'an 1761 et le dixseptième
de juillet.
Acte de remistion par maitre Joseph
GUIFFRE feu Alexandre à son fils Joseph
du lieu de Millaures de sa pention
contre Alexandre son autre fils l'an
1761 le vint sinque d'octobre.
19


Reçu par maitre Alexis ALLEMAND
notaire roial de Millaures.
Acte de partage entre mon frère Alexandre
et moy Joseph Guiffre, tous de Millaures,
reçu par maitre EMBROIS notaire et
avocat de Bardonaiche l'an 1762 le
mois d'avril.
Acte d'achat d'un pré au Rochason,
reçu par maitre Allexis ALLEMANT
notaire roial de Millaures le vint
un du mois de juillet de Therese
REMÖÜD veuve de Jean Baptiste ALLEMAND
de Milllaure par le prix de cent
cinquante et deux livres l'an 1762.
Acte d'assommation au remontrance
par Hypolitte MEDAIL à André
ALLEMAND du 4 me juin 1721 reçu
par maitre Etienne ALLEMAND notaire.
Joseph GUIFFRE fils à Joseph à Meana
mis en chef tous les fonts de la
susestion de son père et ceux de sa
20


première femme et ceux de sa
dernière femme l'an 1763 à
Millaure ce quatrième mars,
même année.
Acte d'achet d'un chanp en la
Mureigne et un pré aux Selettes
d'André GUIFFRE feu Jean Baptiste
de Millaures pour le prix et somme
de quarante sinque livres deux
souls, six deniers de Piémont. Quitance
sur l'acte reçu par maitre
Allexis ALLEMANT l'an 1763 le
trentieme du mois de juin.
Acte d'obligation contre Jean Baptiste
HEOÜD fils André de Millaures de sa
femme de cent vintquatre livre
de Piémont le dix de juillet de
l'an 1763, reçu par maitre
CHALIER notaire roial de
Bolard.
Joseph GUIFFRE
21


Acte de quitance contre mon
frère Pierre GUIFFRE habitan
à Sallebertran portan la
somme de huit cent livres
de Piémont avec un petit
legat de huit livres porté par
le testament de notre père
dont les paiements ont été
faits en la manière cy après.
Premièrement cent livres
peiés dans son contrat de mariage
plus cent septante une livres
en relevation d'obligation contre
Jean BACON du lieu de Salbertran
plus deux cent soisante huit
livres et dix souls Piémont en
plus de ma part deux setiers blé avec un
vieux tinel et mon frère
Allexandre autres deux setiers
blé gratuitement.
22


L'acte a été reçu par maïtre
Alexis ALLEMAND notaire l'an
mille sept cent soixante quatre
le veint du mois de mars à
Millaures apprès midy.
Je dis le dernier paiement de deux
cent soisante huit livres dix souls
de ma part et autan mon frère
Allexandre.
Acte d'achet d'une chenevier
en l'Echalette de Benoit GLEISE
et Jean GLEISE son frèrre feu
Michel reçu par maître
Alexis ALLEMAND notaire
roial de Millaures le premier
de may de l'an 1767.
Ordonance contre Tereze REMON
veve de Jean Baptiste ALLEMAND
pour le pasage de l'eau de mon
jardin. Fait à Bardonaiche le
dix neuf juin 1764 par monsieur
GARNEL juge de Suse,
copie retirée.
23


Ordonance pour Jean VALORY
contre moy Joseph GUIFFRE
pour mon pasage au Gleise
recçue par monsieur GAREL
notre juge à Bardonaiche le
vintsiqe de juin de 1764
qui n'a poin defet, payé seize souls
chaque.
Acte d'achet d'un cham aux
maisonettes de Louy GARNIER le
dreseptième de juillet à  Bardonaiche.
Reçu  par monsieur AGNES notaire
roial pour le prix de deux cent
vint livres de Piémont de
l'année 1765.
Acte d'achet d'un chenevier à
en l'Echalette de Jean Fransois
GUIFFREY feu Mathieu de Millaures
le trois de may à Bardonaiche.
Reçu par monsieur AGNES
notaire roial pour le prix
de cen trente deux livres de Piémont.
24

De l'année 1766
Acte de ratification de Anne MEDAIL
feu Hipolitte veve d'Hippolite HEOUD
feu André de Millaures à Bardonnaiche.
Reçu par monsieur AGNES notaire
roial de Bardonaiche de l'année 1766
le neuf novembre de beurée? 3 livres
à la veve et trois livres cinque
au notaire vint quatre souls
benisailles?
Acte d'achet d'un chenevier à
l'Echalette de Jean François GUIFFREY
de Millaures pour la somme de
cents livres Piémont. Reçu par
monsieur AGNÈS notaire roial de
Bardonaiche le douze avril 1767
avec change et achet au meme
lieu avec mon frère Allexandre
pour la somme de trente six livre
Piémont tout compris dans le
même acte 5 livres 5 souls pour
l'acte paié par ensemble mon
fère et moy 18 souls de benisailles?
et 5 souls chaqun pour copie
d'estrait caqun le nostre.
25


Achet d'un pré au pré Lamber
de Louis MEDAIL le vint sinque de
juillet à Bardonaiche. Reçu par
maitre AGNES notaire roial pour le
prix de cent livres de Piémont
et quatre livre d'acte tout aquité,
L'an mille setcent soixante sept.
Achet  d'un pré au pré de Leidedins?
de Jean Michel Simiand feu Michel
le vinthuit octobre de 1767. Acte
reçu par maître AGNÈS notaire
roial de Bardonaiche pour le prix
de soisante huit livre de Piémont
et trois livres pour façon extrait et
benisaille.
Contrat de mariage entre Joseph VACHET
et ma fille Catherine GUIFFRE l'an 1769,
le quatorze d'avril, reçu par maître
CHALIER de Beolard notaire Royal.
Acte de quitance entre Pierre GUIFFRE,
Alexandre GUIFFRE et Joseph GUIFFRE
du dotal de Elisabeth GUIFFRE femme de
Alexandre GUIFFRE, fait à Bardonaiche
26


le vint un d'avril 1773, reçu
par michel PEITAVIN de la comunoté
d'Oulx, notaire roial, notre juge en
qualité de notaire.
Acte d'acomodement entre Joseph
ALLEMAND feu André et Joseph GUIFFRE
feu Joseph, tous du lieu de Millaure
entrer le bâtiment du dit ALLEMANT et
le jardin du dit GUIFFRE en 1764 le dix
du mois de may reçu par maître
Alexis ALLEMAND feu Allexis du lieu
de Millaures, notaire royal.
Acte d'échange entre Joseph GUIFFRE et
Alexandre son frère d'un champ au
Pré Lambert et un prè au Béraudes.
Acte reçu  par maître PETAVIN, notaire
roial de la paroisse d'Oulx, le quatrième
de juin de l'année 1774.
Plus le même jour ordonance rendue
pour decente de lieu en Saigne Ripert
par le même notaire notre juge
dont le dit Alexandre a été condamné.
27


Acte de fondation reçu par
maître George AGNÈS notaire
royal du lieu de Bardonaiche,
le huitème de janvier 1776.
Acte de prèt de l'argent de la
fondation reçu  par l'avocat AMBROIS
du lieu de Bardonaiche le vint un
septembre 1776 à Michel DANNE
de Savou, fils à Michel.
Acte de prêt par obligation à Dominique
FAURE, reçu à Bardonaiche par le sieur
George AGNÈS notaire roial
le dix huit juillet  de 1776, la somme
de deux cents livres.
Acte de rectification du bâtiment
du Rochas reçu par maître AGNÈS
notaire roi(a)l de Bardonaiche sous la
la procuration de Pierre DANNE pas?
par le dit sieur Louis MEDAIL fils a Louis
?? à Roche fait en France
28


L'an mille sept cent septante neuf
le sinquième de may la ditte
procuration et reçue dans l'acte de
vante de Louy REUIL reçu par
Monsieur BRUNEL juge de Millaure.
Le quatrième de may de la mêm
année de 1779.
Desante de Lieu aux Crotas l'an
1779 et le quinzième d'avril.
Acte concédé par Monsieur BRUNET, juge
de Millaures m'a couté 22 livres douze
souls, encore une livre pour les
copies.
Acte de vante sous pension par
devant monsieur PETAVIN  le
fils à Oulx le 2 may 1783.
Acte de mariage de Jean Baptiste
GUIFFRE, mon neveu, ce même
jour que cy devant même année
1783.
29


Acte d'acomodation et quitance
du troset et mobilaire de Caterine
GUIFFRE ma fille par devant monsieur
CHALIER notaire à Bolar ce onzième
du mois de juin 1783 passé par
Joseph VACHET son mary.
Testament de Joseph GUIFFRE  fils à
Joseph de Millaure reçu par monsieur
CHALIER de Bolard le sept du mois dou
de l'année 1785.
Jean Baptiste GUIFFRE
feu Pierre héritier par
testament de Joseph GUIFFRE.
30


Acte de quittance et transation
de tous les droits de Caterine GUIFFRE
moinent la somme de onze sent
livre Piémont que j'ai payé
à Joseph VACHET son mari. Acte
reçu par monsieur Joseph
Fransois PETAVIN notaire roial
a Hource, le vint trois du mois
de décembre 1783.
Acte de achet de tous les droits et
prétentions de ma soeur Marie et à la
nonsistance de Michel JOULT? son épous
tant de père que de mère pour la
somme de trois cents cente deux francs.
Acte reçue par monsieur GUI notaire
royal à Oucls.
31


Arrangement amical entre Jean
et Hippolite GLEISE au sujet  des Ca????
et proçès moyennnant
la somme de 2 cents vingt cinq
livres à Millaure le 1er janvier
de 1833.
Reçu  le 27 octobre 1833, 40
Reçu le 25 Xbre 1834 ,40
Acte d'achat de Dominique ROCHAS
d'une terre à Echallier contenant
6 javedonnés et 22 toises pour la
somme de 98 livres, l'an 1833
le 12 avril.
32


Reçu et état de compte avec mon
beau frère André GUIFFRAY, 1821 jusqu'
à 1837.
Reçu 384 le 19 juin 1825
Reçu 100 le 28 sbre 1826
Reçu 70 le 24 mars 1827
Reçu 50 le 26 8bre 1827
Reçu 60 le 1er Xbre 1827
Reçu 100 le 1er mars 1828
Reçu 218 le 25 juin 1828
Reçu 100 le 14 9bre 1828
Reçu 268 le 1er 8bre 1830
1320 de Louis Medail
33


Pour mémoire du feu
Joseph GUIFFRE feu Joseph de
la commune de Millaures,
relevé par moi GUIFFRE André
Joachim fils d'André du même
lieu l'an 1856 le 21
du mois de décembre.
34


Joseph GUIFFRE fils de Joseph.
L'an 1744 le 12 may
je me suis marié, actes reçus
maître AGNES.
L'an 1746
mon beau père est mort
le jour de Notre Dame de
septembre.
L'an 1748 le 8 du
mois de janvier, j'ai eut
une fille, son nom est
Cathelline.
35


L'an 1750, le 17
du mois de mars j'ai eut
une fille, son nom fu Jeanne.
L'an 1750, ma mère
est morte le 19 août
à 6 heure après midi.
L'an 1754, ma femme
est morte le 5 janvier
à six heures après-midi.
La même année le 21
du mois de may est morte
ma petite fille Jeanne.
36


L'an 1755, je me suis
remarié avec Marguerite GUIFFRE
mon épouse, le six juillet
mariage reçu par maître
CHALLIER, la même année
ma soeur c'est mariée avec
Antoine ALLIZOND le 20 juin.
Mariage reçu par maître
CHALLIER de Bolard.
L'an 1756, le 19 du mois
de may, j'ai eu une fille,
son nom fût Elisabeth.
Elle fut enterrée la même
année, le 24 juin.
L'an 1757, ma fille Catelline
a reçu  la confirmation à
Bardonnèche le 8 du mois de may
par l'évêque de Pinerol.
37


Le2 juin
l'an 1758, le 2 juin, j'ai eut une
fille, son nom fut Marie.
La même année, le 20 du
mois de may, mariage de mon
frère, Pierre, reçu par maître
CHALIER de Baulard, notaire
royal.
La même année, mariage
de mon frère Alesandre reçu
par monsieur AGNÈS notaire
royal a Bardonnèche le 22 du
mois de juin.
La même année testament
de mon père fait à Bardonnêche
par monsieur AGNÈS notaire,
le 27 du mois d'août.
Joseph GUIFFRE fils de Joseph.
38


En 1759 est morte ma
petite fille Marie le 7 du mois
d'avril.
En 1760 est morte ma
belle-soeur Elizabeth, femme de
mon frère Alesandre le
6 du mois d'avril.
An 1761 du mois d'avril
c'est remarié mon frère
Alesandre avec Marie
LAMBERTE de Rochemolle.
En 1763 le 27 novembre
mon père est mort
à Millaures.
39


Jean Baptiste GUIFFRE fils
de mon frère Pierre a reçu
la confirmation le 30 juillet
1771 par l'évêque de Pinerol.
Pour mémoire de mon
grand-père GUIFFRE Jean
Baptiste fu Pierre.
En 1788 le dernier du
mois de décembre, mon
oncle Joseph GUIFFRE
est mort sur les neuf heures
du soir est a été enterré
le 7 janvier 1789.
40


Le pagine 41-42 sono sparite 41/42


Etat de famille de mon
grand-père Jean Baptiste
GUIFFRE.
En 1788, J'ai eut une fille,
son nom a été Marie, elle
est née le 20 du mois de
avril.
En 1790, le 7 du mois
de janvier, j'ai eut un
garçon, il a été baptisé le
10, son nom Joseph.
En 1794 j'ai eut un bisonnée,
un garçon et une fille le 5
du mois de mars. Les parrains, André
BOX et Jean SIMIAND, les marraines
Françoise FAURE et Marie Françoise
BLANC.
43


EN 1799, J'ai eut un
garçon le 11 avril, son parrain
a été Pierre ALLIZOND et Marie
PASCALET sa marraine, son
nom Jean Baptiste.
44

GUIFFRE André Joachim
fils
d'André pour mémoire.
L'an 1856 et le 6 du
mois de novembre ouverture
du chemin qui conduit du
village des Gleise à l'église.
An 1855 grande guerre
dans toute l'Europe. La
France, l'Angleterre, la
Turquie et le Piémont se
sont soulevé contre la Rusie.
Le champ de bataille a été
à Sébastopol en Orient.
45


En 1856 grand traité
de paix, toutes les puissances
de l'Europe se sont réunis
à Paris par devant l'
empereur Napoléon III
président du conseil du
traité de la paix.
46


Pour mémoire de mon père
GUIFFRE André.
Mémoire des évènements ou attrocités.
L'an 1848 et le 24 du mois
de may pour avoir fait le canal
au haut de la pièce de Borscatie
sous les Coristes,  j'ai été condamné
injustement dont les auteurs ont
été André ANDRÉ et André GARNIER.
Ce sont seulements les boute feu
mais les deux plus scélérats
ont été Jean Michel GUIFFRE comme
sindic et Joseph GUIFFRE son
conseiller. La mémoire de ces
quatres tirants doit être gravée
dans mes annales et dans mon
coeur et dans celui de ma postérité,
éternellement.
47


En 1855, le 4 du mois d'
avril vers les cinq heures
de l'après midi chez moi
c'est transporté Me ROUX
notaire pour recevoir l'acte de
mariage de mon fils Joachim
avec Marguerite MEDAIL
fille de Pierre François feu André
et Marie Jeanne RAMBEAU de Valoires.
A la même époque, il a reçu
mon testament. Le lendemain, le
cinq il a reçu le contrat de
mariage de ma fille Françoise
avec André TOURNOURD feu Pierre
François petit fils de Clémant.
Cet acte a été évallué à la
somme de huit cent franc et une
javedonée jardin sous les Rochas.
Deux cent lui ont été donnée par
48


des droits de sa mère et six pour
sa legitime on été reçû  encore
par Clément TORNOUD son grand
père, c'est à dire deux restante
seront payable dans l'année qui
suivra son décès.
L'an 1848?, la chapelle de la
Broüe m'a été confiée par mon
cousin Joseph BOSC sans aucunne
reponsabilité pendant l'espace
de deux ans et en 1851 elle
m'a été remise par son fils
Laurant demeurant à Marseille
avec la pièce terre atigue
49


L'an 1848 et le 6 may
par devant monsieur AGNES
notaire royal, j'ai achetté
de mon cousin Joseph BOSC
les immeubles suivant, savoir
En l'Ereitte pré et Vernet 22
javedon et 1/2 idem
aux Gris et maisonette terre
7 javedons idem
Aux Barbiéres, terre sans contenance, idem
Bucheliers prés 12 javedons.
Au champ d'Huges ou champ
du Frène 4 javedons.
Aux prés Lambert 12 javedons.
En Saigne Longue prè  6 1/2
javedons trois toises.
50


Le pagine 51-32 sono sparite
Il numero 53  è dimenticato

51/52
53


A la même époque, j'ai payé à
Laurent BOSC feu Joseph  demeurant à Marseille la somme de 1210 franc
et en 1855 vert la fin du mois
de mars par l'acte de quitance reçu par
M. AGNÉS notaire, il m'a fallut
obliger à la dite BOURBON épouse
du sieur GALLICET du Puis de Baulard
pour la somme de 1900 franc.
pour les droits qui lui viennent de
sa mère, la dote de sa femme
et pour son ipothèque et pour nous
témoigner ces amitiés et nous lui
avons promis de lui nourrir ces filles
pendant deux ans ansi vous voyez
plainement ces amitiés et mes amitiés
ingratitudes. Dieu en soit béni.
André GUIFFRE
54


L'an 1856 et le 24
28 et 29 du mois de may
la pluie est tombée d'érolement?
Elle a fait beaucoup de ravages
dans divers département de la France
et dans nos pays. Et l'eau qui
vient de l'Arc qui porte le nom
de Nique Blanche? a faillit engloutir
une partie de la commune de
Bardonnèche si plusieurs
habitans de la commune de Milllaures
ne leur avait pas porté secour.
Il était justement passé quand l'
eau qui descend de la montagne de
Gravère c'est débordée et leur
aurait leur mpêché le passage. Idem
55

la même année, maladie
contagieuse des bêtes à corne, et à
laine. Les animaux commencait pour
ne plus manger par suite du mal
de machoire et de langue et puis finisoit
pour perdre jusqu'au onglons des pieds.
Cette maladie rendit cette année les
animaux dans une extême maigreur
et le plus convenable ce n'était de ne leur
rien faire, très peu furent victime
de cette maladie.
La maladie des raisins s'ensuivit
depuis le 1850 jusqu'à 1856 que
l'on a commancé à faire un tier de
la récolte. Il en étoit ainsi des pommes
de terre mais il ne dura pas si long temps
ensuite la même année.
56


J'ai achetté un chaudron
du poids de trente livre du
poid de pays ou soit la livre de
16 onces, il m'a couté trente
sept franc à Chaumont.
Idem la mêm année
il nous fut fait un vol de
cinq setier de blé moitié fromrnt
dans notre maison des Gleise
pendant que nous étions à la
montagne de la Broue.
Idem, la même année
il nous fut fait un autre
vol à la montagne dans la
maison de la Brouee de
six setiers de seigle, beure et
toute chose avec dont le
voleur venait a découvert
57


qui fut mon frère Jean Baptiste
qui était séparé de la famille
et domicilié à Bardonnèche.
? L'an 1855 acte de
mariage reçu par monsieur
ROUX notaire de résidance à Oulx,
le 4 avril. Le même jour
testament de mon père André
GUIFFRE. Donation de sa portion
disponible à moi GUIFFRE André Joachim
et à Joseph mon frère pour faire
face aux avantages fait avant
ce jour à mon frère ainé Jean-
Baptiste.
Idem le 5 avril, même année,
contrat de mariage de ma soeur
Françoise avec André TOURNOURD
feu Pierre François.
58


Le ving avril mille huit
cent cinquante cinq je
me suis marié avec Marguerite
MEDAIL, Pierre François son père
et Marie Jeanne RAMBEAUD sa
mère native de Valoire, Savoie.
Etat de ma famille
L'an 1857 et le 18 juin
j'ai eut un garçon, mon
frère Joseph a été son parrin
et ma belle soeur Justine MEDAIL
a été sa marraine, son nom
Pierre Joseph Adolf  et il est
mort  le 16 juillet, même année.
L'été 1858 et le 1mer jour du
mois de juillet, j'ai eut une fille.
Son parrin a été Louis MEDAIL
59


sa marraine Philipine FAURE. Son
nom Philipine Cécile et il est morte
le 23 du mois de septembre, même
année.
L'an 1859 et le 20 du mois
d'octobre, ma femme s'est accouchée
d'un garçon, son parrain et été André
GUIFFRE et sa marraine Anne
GUIFFRAY, son nom André Emille.
Ma femme Marguerite MEDAIL est
morte de la maladie de couche le
28 même mois et mon fils André
Emille est mort le 24 novembre
mêm année.
La même année le 12 du mois
de septembre, mon père GUIFFRE
André est mort vert les neuf heures
du matin.
60


L'an 1859 et le 25 du
mois de novembre, acte de partage entre mon frère Jean Baptiste et ma soeur Françoise
dont leur légitimes c'est montré
à douze cent cinquante franc
dont nous nous sommes obligés
à leur payer en argent mon
frère Joseph et moi GUIFFRE Joachim.
L'acte a été fait par monsieur
ROUX à Oulx.
L'an mille huit cent soixante
et le vingt un du mois de
mars nous avons accquités
la legetime de nôtre frère
Jean Baptiste.
61
























Home